La Compagnie Française des Successions

Témoignages

Marc, chef d’entreprise divorcé

Marc

Contexte

Marc est un chef d'entreprise de 49 ans, divorcé et ayant deux enfants.
Son patrimoine privé est estimé à 500 000 €
Il est Président d'une SAS non cotée, dont il détient 30 % des actions (le Directeur Général en détient 10 %, les 60 % restant étant des tiers).
Valeur de la société (100 % des titres) : 6 000 000 €.
Ses enfants seraient trop jeunes pour reprendre l'entreprise en cas de décès.

  • Avant : 545 000 € de droits de succession.
  • Après notre intervention : 147 000 € de droits de succession.
  • Soit un gain de 398 000 € (73 % des droits normalement exigibles).

Marc est un utilisateur heureux car le coût de notre intervention est inférieur à 1,5 % du montant de l'économie réalisée pour sa famille !

Lucien et Camille, couple de retraités

Lucien et Camille

Contexte

Lucien et Camille ont 75 ans et sont mariés.
Ils ont déjà organisé la protection entre époux en adoptant un régime matrimonial communauté universelle, avec une clause d’attribution intégrale au conjoint survivant.
Ils ont également préparé la transmission de leur vivant, en réalisant des donations équilibrées à leurs deux enfants, en conservant l’usufruit des biens donnés.
Ils souhaitent maintenant préparer la transmission à leurs 4 petits enfants majeurs, en leur léguant (au deuxième décès) 350 000 € de parts de SCPI actuellement en leur possession, ainsi que 250 000 € de liquidités pour qu’ils puissent se « lancer dans la vie ».

  • Avant : 112 000 € de droits de succession.
  • Après notre intervention : 0 € de droits de succession.
  • Soit un gain de 112 000 € (100 % des droits normalement exigibles).

Lucien et Camille sont des utilisateurs très satisfaits car le coût de notre intervention est inférieur à 2,5 % du montant de l'économie réalisée pour leurs petits-enfants !

Sachez-le, notre intervention visant à réduire les frais de succession est toujours inférieure à 3% de l'économie réalisée.